vendredi 18 juin 2010

Pourquoi?

Je suis là, bien là,
je sens ma respiration, mon coeur, mes veines, mon sang...
je me vois, m'écoute, m'entends

Pourtant...
Mercredi, quelqu'un a posé la main sur moi croyant y trouver la fortune
L'idiot n'a pas réussi, il s'est retrouvé avec un corps tenace qu'il a dû tiré sur plusieurs mètres croyant que ce corps deviendrait de l'or
Quand il a compris qu'il ne traînait que de la chair et des os,
il a tout lâché.
Les os et la chair se sont écroulés sur l'asphalte de Bucarest
Un petit tas au milieu du macadam de la grande artère

Je suis tombée, puis me suis relevée
Inconsciente, j'ai bêtement juré à la vue de mon sac déchiré
Le sang de mon bras, les tambourins de ma tête, les bleus de ma peau, je ne les voyais pas
Je voulais me reconnecter à la vie normale
comme si ma chute et mes blessures étaient anormales
J'avais chuté, c'était ma faute
J'avais perdu l'équilibre

S'agripper, remonter,  à tout prix, ne pas couler
Ne jamais montrer de faiblesse, jamais
Forte, toujours...

Bêtises...
Un jour plus tard, la carapace craquait, la fille coulait et réalisait qu'elle était bien peu de choses dans ce monde et que ce monde n'était pas ce qu'elle s'obstinait à croire.
Elle devrait le savoir.

Les cicatrices se formeront, les bleus jauniront puis partiront

Je suis bien là.
bien, je ne sais pas
mais là en tout cas

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire