vendredi 31 mars 2017

Souvenirs de salon

Le salon du livre de Paris 2017, c'était bien, même très bien !

Deux heures de dédicaces sur le stand de l'école des loisirs, quelques signatures et échanges qui ne me quittent plus, un débat sur le stand de l'Institut culturel roumain avec Irina Teodorescu, orchestré subtilement par Cristina Hermeziu.

Pourquoi la Roumanie m'a-t-elle demandé? Parce que Roumanie rime avec poésie.

Voilà, tout est dit !




Photos: Mihail Cratofil/ICR, Cristina Hermeziu et Evelyne Lagrange.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire